29 mars 2006

The Dresden Dolls

Oui, je sais que ce n'est pas une nouveauté puisque l'album éponyme des Dresden Dolls est sorti en 2004... mais j'avais envie de revenir sur cette formation atypique : batterie et piano ! Ces deux artistes, qui ne laissent aucun détail de côté, font tout pour immerger l'auditeur dans leur univers des années 30 alliant le plus beau au plus terrible comme le suggère le dos de la pochette où une poupée de porcelaine, si fragile, se retrouve dans un paysage détruit par la guerre...

dirty business
girl anachronism
missed me
bad habit
half jack

1 commentaire:

marvin rouge a dit…

Flyer de Playlist (Fluctuat.net) a mis un petit lien vers ce post. Merci à lui.

http://musique.fluctuat.net/blog/