12 juin 2006

Agnès Varda filme Vive l'Amusique !

Un jeu de théâtre musicien… gasconcubin… citoyen.
Un jeu autobiograffitique… crise de représentation de la crise
Spectacle de société… du spectacle
Concertifortifiant et désinconscientralisé !

Un jeu d’ici d’en bas d’en haut d’en long d’en marge
Un jeu scatrap-contant l’histoire de tête toute bête d’un citoyen artiste poïélitiste, musicien blanc... pas clair, malpoly-instrumentiste, vocalpiniste-échangiste, comédien audio-didacte, désenchanteur de charme, fauteur de trouble de la perfection, évadé de l’intérieur, cerné d’indicibles cibles, impolitiquement correct, menteur en scène, tombé dans un trou de mémoire… et ça finit bien. Quoiqu’on ne sache jamais vraiment jusqu’où ça commence.
De l’humour, de l’humeur, de l’humide, de l’humain, de l’humus
De l’esprit, de la répartie, du silence, du suspense, de l’appétence
Du profane, du sacré, du top sucré, du swingué, du dessalé
Du style, du sensible, de l’action, de l’émotion, de l’improvisation, de la composition instantanément mult’immédiate...

Agnès Varda - Vive l'amusique ! (extrait tourné devant l'Estaminet - 5 décembre 2005)

(une autre vidéo de l'Amusique ici)

Aucun commentaire: