01 juin 2006

Breakfast at Tiffany's - Moon River

Rendu célèbre par une mélodie fort populaire de Henry Mancini, et dont la chanson Moon River lui fit gagner l'Oscar, Breakfast at Tiffany's (Diamants sur Canapé) est l'une des comédies les plus connues de Blake Edwards après la série de La Panthère Rose.

J'ai pu trouver un nombre impressionnant de versions pour cette chanson. Franck Sinatra, Louis Armstrong ou encore Petra Haden font parti des plus célèbres mais aucun ne rend justice à cette tristesse qui danse dans les yeux d’Audrey Hepburn quand elle interprète Moon River à sa fenêtre.
Séquence chantée, enchâssée dans un film terriblement désenchanté et dont le happy end résonne davantage comme une concession au système.

Moon river, wider than a mile
I’m crossin’ you in style some day
Oh, dream maker, you heart breaker
Wherever you’re goin’, I’m goin’ your way

Two drifters, off to see the world
There’s such a lot of world to see
We’re after that same rainbow’s end, waitin’ ’round the bend
My huckleberry friend, moon river, and me

Audrey Hepburn - Moon River
Henry Mancini - Moon River (version orchestrale)

9 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci pour moon river par A. Hepburn.
De la bonne médecine qui fait grand bien.

marvin rouge a dit…

C'est certain : il n'y a pas mieux ! Kid Koala en a fait une très belle version avec plusieurs platines. A écouter absolument (mais il faut chercher un peu).

Anonyme a dit…

Je viens de l'écouter, oui bien.
Ma seule réserve, c'est la voix parfois entrecoupée d'hepburn.
Comme si le flux se coupait.
Les effets et ajouts sont dosés et intelligents, mais j'aurai tendance à me dire que l'original est intouchable.
La nudité de cette chanson fait peut-être sa force.
merci, ciao

molo

marvin rouge a dit…

Oui, je peux comprendre.
Je suis en train d'écouter le premier album des Pascals qui jouent une version de Moon River assez rigolote (en japonais) que je ne connaissait pas. A écouter donc.

Anonyme a dit…

J'ai retrouvé cette version sur un show wfmu : magnifique!
Bizarrement je trouve celle-ci parfaitement en phase avec l'originale.
Simplement poussée à l'extrême, avec une bonne dose de dérision, mais une vraie tristesse très proche de ce que fait passer la voix d'a.hepburn.
Scie musicale, clownerie, tempo, percussions dépressives, trompette funèbre etc : les émotions sont là, authentiques
je me suis marré mais je les crois très sincères
je vais acheter l'album
merci du tuyau

molo

marvin rouge a dit…

Bonne idée ! Tu peux même acheter les deux albums des Pascals car il y a plein de reprises excellentes (au-delà de leurs compos qui valent tout aussi le détour) : Brian Eno, Moondog, Bizet, Takemitsu, Nino Rota... et Mancini !

Le nouveau sort dans quelques jours et j'ai même écrit un billet là-dessus dans ce même blog.

Anonyme a dit…

Focalisé sur moon river, j'ai stoppé net la remontée des posts.
Va falloir que j'écoute aussi Dodesukaden, l'apercu m'a mis en appétit.
Je vais commencer par le premier, j'aviserai après
Qu'ils aient signé chez Label Bleu renforce ma sympathie pour ce label
Et à propos de jazz, comme j'ai lu que tu en écoutes, je viens de voir Calle 54 de Fernando Trueba
A voir, très bon dvd
ciao

molo

marvin rouge a dit…

Je ne connais pas ce film mais à l'occasion, je regarderai bien le DVD. Merci pour la suggestion.

molo a dit…

Je viens de l'encoder + uploader pour un pote, donc si ça te tente d'y jeter un oeil envoie-moi un mail à gunterlikes chez yahoo point fr (je n'ai pas trouvé de mail sur tes sites), que je t'envoie le lien.
J'ai cherché un peu pour le nom de ton émission, et, après écoute du mix et en allant à la page wikipédia sur fela pour trouver des idées, j'apprends que son 1er groupe s'appellait koola lobitos.
Alors une idée : koola diving.
Bonne suite