13 juin 2006

György Ligeti : Lux Aeterna

"Le traitement de la polyphonie est semblable à la forme du cristal dans une solution surnaturée. Le cristal est potentiellement contenu dans la solution mais devient visible seulement au moment de la cristallisation. De la même façon, il est possible de dire que dans ma musique il s'agit d'un état de polyphonie sursaturée contenant toutes les cultures de cristal, qu'il n'est pas possible de discerner".

(Ligeti, 1983, p. 15 ; C'est nous qui soulignons)

Choeurs du NDR de Hambourg - Lux aeterna (dir. Helmut Franz)

2 commentaires:

Anonyme a dit…

surnaturée ou sursaturée?

marvin rouge a dit…

Un peu des deux, sans doute. ; )