19 juin 2006

Polo et la musique acousmatique

"Acousmate, n.m. (du grec Akousma, ce qu'on entend). Bruit imaginaire ou dont on ne voit pas les causes, l'auteur."

Le Larousse pour tous

C'est durant ses études d'ingénieur du son à l'ISTS de Paris que Polo découvre la musique acousmatique auprès de son professeur Bruno Guiganti.

Lors de ses concerts, la matière sonore (qui peut être produite par des objets, des instruments ou des enregistrements) passe à travers une table de mixage, de manière à démultiplier les sons sur bon nombre de haut-parleurs. Le but recherché est d'obtenir plusieurs positions spatiales et couleurs de son (alors que d'habitude on recherche le contraire : unir les sons pour n'avoir que deux pistes). Le minimum pour un concert d'acousmatique serait d'avoir une paire proche et une paire éloignée, disposée où on veut.

François Bayle a surtout voulu au départ jouer sur la perspective. C'est d'ailleurs à son initiative qu'a été créé le premier dispositif propice à l'écoute de l'acousmatique. Il est au G.R.M. (Groupe de Recherche Musicale) de l'INA (Institut de l'Audiovisuel), qui reste un des plus importants centres de musique acousmatique.

Polo - Tools and the Metal
Schmolitz - live (22/12/03) (Hugues Vincent : violoncelle - Polo : machines)
Compagnie Oze - Impact / Reverse 4 (vidéo)
Compagnie Oze - Standpunkt (vidéo)

Aucun commentaire: