07 septembre 2006

Les labels indépendants veulent davantage de crédits d'impôt

Libération : "L'UPFI, le syndicat des producteurs indépendants, réclame une rallonge immédiate de 30 millions d'euros au crédit d'impôt à la production phonographique entériné par le vote cet été de la DADVSI, la loi sur le droit d'auteur. Cette mesure devrait permettre aux producteurs d'alléger de 6 à 7 % leurs charges liées au développement de nouveaux artistes. Face à l'aggravation de la crise du disque (-10 % par an) et à la concentration accrue du secteur à l'ère numérique illustrée hier par l'annonce du rachat du catalogue de BMG par Universal Music Group, l'UPFI juge que les «mesures d'exceptions culturelles sont plus que jamais nécessaires et justifiées» pour soutenir la production française."

Aucun commentaire: