18 octobre 2006

Keiji Haino & Tony Conrad

"Keiji Haino peut tout se permettre et sait tout faire car il est musique. [...] Keiji Haino n'est pas que guitariste : il chante (ou plutôt éructe avec une violence inouïe qui n'a rien à envier à Yamatsuka Eye, que les habitués de John Zorn connaissent, ne serait-ce que pour l'avoir entendu en compagnie de Naked City), joue des percussions et de la vielle à roue, installant des ambiances particulièrement entêtantes. Fushitsusha, son power trio est un groupe culte qui n'a pas d'égal pour ce qui est d'organiser les fulgurances soniques. Les spectateurs qui ont eu la chance d'assister à une de ses rares performances françaises (au festival Musique Action à Vandoeuvre-les-Nancy, au Pez'Ner lyonnais ou à Main D'Oeuvre à Saint-Ouen par exemple) ont pu constater combien son engagement physique était total. Keiji Haino est sur scène le maitre d'oeuvre d'un étrange cérémonie, véritable rite incantatoire où l'électricité des feedbacks et larsens est invoquée dans un maelstöm de déflagrations à nul autre pareil." Philippe Robert

- Keiji Haino & Tony Conrad au Glasgow Instal Festival, le 14 octobre 2006 -
impro (62'19'')

2 commentaires:

kataplasm a dit…

Merci!
Tu ne peux pas savoir le plaisir que ça me fait!
Encore merci.

david fenech a dit…

youpi !

david